Sign in / Join

En 2022, les délais de fabrication des permis de conduire vont-ils changer ?

En France, une chose est de passer l’examen du permis de conduire et une autre est d’obtenir le permis de conduire. Les délais relativement contraignants n’avantagent pas véritablement ceux qui souhaitent vite entrer en possession de leur titre. Se demander alors si les délais de fabrication des permis de conduire changeront en 2022 est une préoccupation pleinement justifiée. Voici quelques éléments de réponse.

Vers une tendance de prolongement

Tout d’abord, il faut savoir que c’est l’Agence Nationale des Titres Sécurisés qui gère toutes les démarches administratives relatives aux véhicules et aux titres sécurisés. C’est donc elle qui délivre le permis de conduire.

A lire également : Immatriculation d'un véhicule neuf : les étapes essentielles à suivre

Dans la plupart des cas, c’est l’auto-école étant responsable de la formation du candidat qui prend en charge la demande de fabrication du permis. Elle le fait bien évidemment auprès des services de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés.

Qui parle de démarches administratives officielles évoque des délais variables. Ainsi, pour ce qui concerne la fabrication et l’envoi du permis de conduire à son titulaire, le processus ne déroge pas à la règle. Depuis quelques mois, le temps d’attente est même de plus en plus long. Généralement, pour recevoir son permis de conduire, le délai d’attente est compris en 3 et 4 semaines. Cependant, la tendance est au rallongement de ce délai en 2022.

A voir aussi : Les délais pour obtenir une carte grise

Ainsi, pour la France métropolitaine, il faudra compter environ 4 semaines d’attente. Pour les départements d’outre-mer, il faudra attendre pendant environ 6 semaines pour entrer en possession de son permis. En ce qui concerne les permis de conduire internationaux, ça sera plutôt 10 semaines d’attente.

Pouvez-vous conduire librement en attendant de recevoir votre permis de conduire ?

Lorsque vous réussissez à l’examen du permis, l’inspecteur vous remet une attestation provisoire de conduite. Elle est valable pour un maximum de 4 mois à compter du jour où vous l’avez reçu. Il est vrai qu’elle ne représente en aucun cas le permis de conduire définitif. Mais, elle peut vous permettre de conduire librement sur la voie publique en attendant de recevoir votre permis.

Il faut préciser que cette attestation ne vous dispense pas de prévenir les autres usagers de votre statut de jeune conducteur. Aussi, il est primordial de disposer le macaron « A » à l’arrière de votre véhicule. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous faire verbaliser.

Sachez enfin que cette attestation provisoire de conduite n’est absolument pas valable à l’étranger. Si vous conduisez avec ce duplicata à l’étranger, c’est considéré comme une conduite sans permis. En dehors du territoire français, il est donc important de pouvoir présenter son permis définitif avant de conduire librement.